Jules Renard disait « Aimer la musique, c’est se garantir un quart de son bonheur ». Connus intuitivement depuis des siècles, les bienfaits de la musique ont fait l’objet d’études. Existe-t-il donc des musiques qui rendent heureux ?

Une histoire de vibration

Selon les célèbres théories du chercheur Masaru Emoto, les pensées, les mots, les émotions et la musique nous transmettent leurs énergies par les vibrations. Ses études ont porté sur la cristallisation de l’eau. Ainsi il serait capable d’observer la formation ou non de cristaux d’eau dus à la nature des vibrations reçues. Les énergies dites positives formeraient de beaux cristaux (c’est-à-dire de forme hexagonale et symétrique). Or il a observé que la musique de Mozart, permettait la formation de cristaux beaucoup plus « beaux » que ceux d’une eau au contact de musique heavy metal. D’autres études montrent que ce n’est pas le style musical qui a des effets biologiques, mais le rythme. Ainsi un Vivaldi et de la techno ne seraient pas si éloignés pour le cerveau.

Musicothérapie

Les chercheurs japonais ont montré que l’écoute de musique augmente la quantité de calcium acheminée vers le cerveau. Cela active la production de dopamine, réduisant ainsi la pression artérielle. On peut donc envisager le recours à la musique pour corriger certains symptômes des maladies liées à cette hormone, comme la maladie de ParkinsonD’autres pathologies pourraient tirer profit de l’écoute, et encore plus de la production de musique, comme l’épilepsie, la démence sénile et certains dysfonctionnements du système cardiovasculaire.

La playlist du bonheur

 The Journal of Positive Psychology a publié une étude selon laquelle il serait possible de passer rapidement de la mauvaise à la bonne humeur en écoutant simplement de la musique joyeuse ! L’ONU a d’ailleurs établi pour la journée mondiale du bonheur (le 20 mars) une playlist du bonheur. Les internautes devaient tweeter les chansons qui les mettaient en joie, l’ONU s’est ensuite chargée de compiler les suggestions. Voici un petit aperçu de la playlist du bonheur :

  • Kiss, Prince
  • Imagine, John Lennon
  • Zip-a-Dee-Do-Dah
  • What a wonderful world, Armstrong
  • Mambo n°5, Lou bega
  • Pata pata, Miriam Makeba
  • Say you’II be There,Spice Girls
  • Signed, sealed, delivered I’m Yours, Stevie Wonders
  • Independent Women, Pt. Ides Destiny’s Child
  • Made to Love, John Legend

 

Le lien social à travers la musique

Des chercheurs de la Deakin University (Australie) mènent chaque année un sondage sur le bien-être (« subjective wellbeing »)  de la population. Le sondage 2014 portait sur le lien entre musique et bien-être. L’étude révèle que les formes actives de pratiques musicales (danser, chanter, assister à un concert…) conduisent plus directement au bien-être que les formes passives (écouter). Ce résultat est d’autant plus marqué chez les hommes que chez les femmes : les hommes participant à des évènements musicaux seraient vraiment plus satisfaits de leurs relations. Quelle que soit l’activité musicale des personnes, le fait de la pratiquer en groupe augmenterait considérablement la satisfaction personnelle. Par exemple, ceux qui dansent en groupe sont plus satisfaits de leur niveau de santé, d’accomplissement personnel et de relations amoureuses que ceux qui dansent seuls ou pas du tout. Le rapport précise cependant bien que « la nature de cette étude est uniquement corrélationnelle » et « qu’aucun lien causal ne peut en être tiré ».

Sources :  http://mashable.france24.com; www.futura-sciences.com