On retrouve souvent le Canada dans le top des classements des pays les plus heureux! Une qualité de vie exceptionnelle, avec pourtant une disparité géographique. Quels sont les endroits les plus heureux au Canada et quels sont leurs secrets?

Les clés du bonheur canadien

Le Canada serait l’un des meilleurs pays où vivre, selon notamment l’Indice de progrès social, mais aussi le classement annuel de l’ONU. Le succès dans ces études s’explique par l’accès à l’éducation notamment supérieure, avec nombre d’universités reconnues internationalement. Les droits de la personne, la liberté d’expression et d’association, ainsi que la tolérance religieuse, sexuelle et face à l’intégration des immigrants sont des points forts du pays. En 2016, dans un rapport, le Centre d’études des niveaux de vie établissait que les Canadiens ont une qualité de vie exceptionnelle, mais qu’il existait des disparités importantes entre les provinces.

Une disparité géographique du bonheur

Une étude sur “la géographie du bien-être au Canada”, menée par la Vancouver School of Economics et de l’université McGill montre que les habitants de Toronto sont moins heureux que ceux de l’arrière-pays, quels que soient les niveaux d’éducation, de revenu ou le taux de chômage. La conclusion principale est qu’il existe une corrélation entre la densité de population et l’indice de bien-être. Le journaliste Christopher Ingraham explique dans The Washington Post “Il peut sembler étonnant qu’un niveau de bien-être supérieur soit corrélé avec une densité de population moins élevée – impliquant moins d’interactions interpersonnelles – et un plus grand sentiment d’appartenance à la communauté. Mais de nombreuses études montrent qu’un réseau social solide est la clé du bien-être.” Or, les petites villes et les zones rurales sont plus propices que les grandes villes à la formation de liens sociaux forts.

Mais il existe aussi des villes bonheur!

Les petites villes de Saint-Lambert, Westmount et Saint-Bruno sont parmi les 25 villes canadiennes les plus heureuses. La ville de Saint-Bruno est même dans le top du palmarès des meilleurs endroits où élever une famille au Canada!  Les indicateurs retenus pour le classement des meilleures villes où vivre sont notamment : l’accessibilité à un médecin de famille, le montant des taxes (municipales et scolaires), le transport en commun et la température moyenne. Pour le top des endroits familiaux, des critères sont : les coûts pour la garderie à temps plein et l’accessibilité à ce service, le prix moyen pour l’achat d’une maison et le taux de chômage. Puis, les habitants de Saint-Bruno-de-Montarville ont un autre avantage non négligeable: vivre à côté du parc national – le Mont-Saint-Bruno.

Sources: http://www.sympatico.ca/ http://www.rcinet.ca/fr/ https://www.courrierinternational.com/ https://quebec.huffingtonpost.ca/