Après avoir vécu ce qu’elle appelle « un éveil à la réalité » en 1986, Byron Katie a créé une démarche mondialement connu sous le nom de The Work ou Le Travail, en français. Incroyablement efficace et simple, Le Travail permet d’accéder à l’espace intérieur et trouver le bonheur en soi. On vous livre quelques pistes pour vous initier à cet outil formidable.

Les causes de la souffrance

Byron Katie nous explique d’où viennent nos souffrances :

  • Il y a trois sortes d’affaires dans l’univers : les miennes, les vôtres, et celle de Dieu (ou la réalité, en fait tous les évènements sur lesquels personne n’a de contrôle). Le bonheur est déjà mis à distance dès lors qu’on s’occupe des affaires des autres ou de celles de Dieu.
  • On souffre lorsque l’on croit une pensée qui est en conflit avec ce qui est, que l’on souhaiterait que la réalité soit autre chose que ce qu’elle est. Il est inutile de se disputer mentalement avec la réalité.
  • Nos souffrances proviennent de notre attachement à nos pensées. La pensée en elle-même est inoffensive, les problèmes surviennent quand on commence à la croire et à s’y cramponner.

Appliquer Le Travail

Vous trouverez toutes les ressources nécessaires sur le site de Byron Katie pour réaliser Le Travail, et tout cela gratuitement ! Voici la démarche générale :

A. Prendre conscience de ses pensées et les accueillir. La première étape consiste à écrire vos jugements sur les autres en regardant ce qui vous bouleverse dans la situation en question, comment vous voudriez que les autres changent ou se comportent ou encore ce que vous ne voudriez surtout pas revivre. Toutes les questions sont regroupées dans une feuille appelée « jugez votre voisin ».

B. Remettez en question chacune de vos pensées avec les 4 fameuses questions :

-Est-ce vrai ?

-Pouvez-vous absolument savoir que c’est vrai ?

-Comment réagissez-vous, que se passe-t-il, lorsque vous croyez cette pensée ?

-Qui seriez-vous sans la pensée ?

C. Retournements  

Un retournement c’est faire l’expérience de l’opposé de votre affirmation initiale.  Une affirmation peut être retournée à l’opposé (en utilisant la négation ou l’affirmation), vers l’autre, ou vers soi-même. Trouvez au minimum trois exemples authentiques, précis, dans votre vie où chaque retournement est vrai. Cela vous permet de voir ce que vous et la personne que vous avez jugée avez en commun.

« Les retournements sont votre ordonnance pour le bonheur. Vivez le médicament que vous avez prescrit aux autres. Le monde attend seulement qu’une personne le vive. Vous êtes cette personne. » Byron Katie

Et pour finir, nos citations préférées de Byron Katie :

« Soit on s’attache à ses pensées, soit on les remet en question. Il n’y a pas d’alternative. »

« Quand je me dispute avec la réalité, je perds, mais seulement à tous les coups. »

« Je ne me défais pas de mes croyances-je les accueille avec compréhension. Ce sont alors elles qui se défont de moi. »

« Tout arrive pour moi, non pas à moi. »

« Rien d’extérieur à vous ne peut vous apporter ce que vous recherchez. »

Sources : http://thework.com/sites/thework/francais/

Aimer ce qui est : Quatre questions qui peuvent tout changer dans votre vie, Byron Katie,   Synchronique éditions, 2016