SPI Incubator et Kurani créent une école qui révolutionne les fondamentaux de l’apprentissage en plaçant le bonheur au centre de l’enseignement. Que ce soit l’architecture, l’emplacement, ou la pédagogie à la Riverbend school tout est pensé pour que les élèves s’épanouissent pleinement.

Une architecture réfléchie pour le bonheur

L’école sera située dans une zone rurale, près de Chennai, au Sud-Est de l’Inde, entre des terres agricoles et l’océan. La construction de l’école commence cette année et devrait être terminée pour 2020 au plus tard, accueillant environ 300 élèves, entre 11 et 18 ans. L’architecte Danish Kurani en charge de l’aménagement des bâtiments s’est demandé comment l’architecture peut favoriser le bonheur. L’architecte s’est basé sur létude de l’Université de Harvard, selon laquelle le bonheur dépend de la qualité des relations sociales, pour concevoir l’école sur le modèle d’un village afin de faciliter la rencontre et de renforcer les liens sociaux. A Riverbend pas de salle de classe traditionnelle, en revanche laboratoire d’idéation, salle et lac de méditation, espaces communautaires, salles d’art seront à la disposition des étudiants. « L’école est centrée autour d’une place publique et dispose d’espaces pour étudier, jouer, réfléchir, vivre et cultiver . Chaque aspect – les allées intimes, les pavillons extérieurs, les habitations traditionnelles pour les salle de classe – encourage la socialisation », a déclaré M. Kurani sur son site Web.

Une pédagogie inspirée de Montessori

Apprendre à être heureux sera la priorité de la pédagogie, la transmission des savoirs sera secondaire selon les concepteurs. Ce sont les enfants qui créeront et le programme et choisiront les cours qu’ils souhaitent suivre. Méditation ou basketball le matin, suivi de littérature ou d’un cours de code informatique l’après-midi…  Comme dans la méthode Montessori, l’enfant peut développer tous ses aspects : intellectuel, physique, artistique, social et environnemental. Les terres agricoles des alentours feront partie de l’école et leur entretien sera à la charge des élèves. L’école aura des mentors et des entraîneurs plutôt que des enseignants, et apprendra aux étudiants à vivre une vie plus heureuse en s’appuyant sur des ressources comme les anciens textes hindous.

“Ce n’est pas une école pour tout le monde”

L’équipe travaille toujours sur la manière de créer un pont entre les réglementations éducatives indiennes et leur approche. On trouvera aussi un institut à l’école Riverbend où les chercheurs renforceront l’efficacité de l’école. Le cofondateur Vivek Reddy a déclaré à Fast Company: «Ce n’est pas une école pour tout le monde», reconnaissant que cette approche ne convaincra pas tous les parents. Les frais d’inscription eux restent pour l’instant inconnus.

Sources:

http://apprends-moi-ummi.com/ https://www.genio.cc https://www.innovant.fr/ https://www.wedemain.fr