Vous êtes du genre à aider votre prochain ? sachez que vous êtes de façon scientifiquement prouvée plus heureux qu’une personne non altruiste.

Lorsque nous parlons d’aider les autres, de quoi s’agit-il?

Cela peut être toute sorte de gentillesse : les dépenses prosociales (lorsque des personnes dépensent de l’argent pour les autres plutôt que pour elles-mêmes), mais aussi bien, les gestes aléatoires, qui incluent saluer des inconnus, acheter un café à quelqu’un, etc…

Pourquoi aimons-nous aider les autres?

Les êtres humains sont des animaux sociaux. Ils ont été conçus pour prendre soin des membres de leur famille, travailler en équipe, accorder des faveurs, ainsi qu’accomplir des actes héroïques et de générosité qui permettront de gagner le respect de leurs pairs et de s’attirer des amis.

Que ressent-on après avoir fait des bonnes actions ?

Cela nous procure une source de sérotonine. Les anglo-saxons parlent de « warm glow » – « chaude lueur » – pour décrire cette sensation grisante ressentie lorsqu’on laisse sa place dans le métro ou qu’on fait un don à une association humanitaire. D’où vient-elle ? Du fait que la bonté stimule la sérotonine, une hormone du plaisir qu’on sécrète naturellement lorsqu’on fait du sport, par exemple. Et qu’on trouve aussi dans les antidépresseurs !

Alors, personnellement, aidez-vous les gens?

Sources: https://www.say-yess.com/2014/3411/aider-les-autres-un-ingredient-du-bonheur/ https://www.lapresse.ca/vivre/societe/201611/04/01-5037844-aider-les-autres-pour-etre-plus-heureux.php