Souvenez-vous, lorsque vous étiez petits, vos rêves d’enfants. Aventurier, grand chanteur, danseur ou pompier, vous ne manquiez pas d’imagination !

Les rêves d’enfants, bien qu’ils soient aujourd’hui bien loin de la réalité, nous permettent de prendre conscience à quel point ils sont générateurs de bonne humeur.

Ressusciter l’espoir

Les rêves donnent un sens à nos vies. Si, comme lorsque vous étiez enfants, vous vous donniez les moyens de croire à nouveau en vos rêves, votre vie s’en trouvera ainsi changée et bien meilleure !

En effet, vivre dans des pensées négatives, croire que nos rêves ne se réaliseront jamais et que toute votre vie ne rimera jamais à rien, tout cela rend votre quotidien pesant. 

Rêver, c’est susciter de l’espoir. Et l’espoir fait du bien !

Parfois, vous êtes à un moment de votre vie où vous avez l’impression d’être dans une impasse. Avoir de l’espoir, c’est se laisser la chance de croire en soi, de croire en tout ce qui vous apporte de la joie, du bonheur.

Selon un sondage Ipsos, 47 % des Français ont le sentiment de « passer à côté de leur vie ».

Si vous faites partie de ce pourcentage, il est grand temps de changer de côté ! La vie offre des milliards de possibilités et de chance de transformer son quotidien en un meilleur.

Croire en ses rêves, c’est s’autoriser à être heureux, finalement ! 

Réaliser son désir

Rêver, c’est aussi réaliser ses désirs les plus fous ! Croire en ses rêves, c’est se projeter, et ainsi, s’accorder des moments heureux !

 « Il faut toujours viser la Lune, encourageait Oscar Wilde. Car même en cas d’échec, on atterrit dans les étoiles. »

Croire en ses rêves est source de bonheur car si un jour l’un de ces rêves se réalise, une partie de vous aura l’impression d’avoir accompli un projet qui a vraiment du sens.

Déployer son imaginaire

Rêver, croire en ses rêves, c’est s’ouvrir à d’autres possibilités. C’est faire marcher son imagination, s’autoriser tous les possibles !

Et cela fait du bien !

La société a tendance à nous enfermer dans des cases, tandis que les rêves eux, nous permettent de sortir des normes et s’autoriser à être soi.

Et être libre de penser, libre de rêver, c’est par là que commence le vrai bonheur !

Source: www.psychologies.com