Une étude planétaire, rendue célèbre grâce au film documentaire Happy, a permis de comprendre quelques facettes du bonheur que nous vous présentons aujourd’hui :

1. Le bonheur est question de perception
Dans Happy, un conducteur de touk-touk en Inde (qui est soit dit en pensant bousculé par des touristes et qui vit dans des conditions très rudimentaires) a été évalué être aussi heureux qu’un citoyen américain moyen.
« Lorsque je reviens de travailler et mon jeune fils courre vers moi en s’écriant « Baba! », mon cœur est rempli de joie. Je ne me considère pas pauvre, au contraire, mais comme l’homme le plus riche du monde ».

2. Nous avons tous droit au bonheur
A ses débuts, la science de la psychologie cherchait à traiter les problèmes de dépression et autres maladies psychologiques. Aujourd’hui, la science s’intéresse aux facteurs qui contribuent au bonheur, ce droit que l’on retrouve dans la déclaration d’indépendance des Etats-Unis : “Nous tenons pour évidentes pour elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont doués par le créateur de certains droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du Bonheur.”

3. Le bonheur amène le succès
Être heureux nous permet d’atteindre plus facilement nos objectifs de vie, et améliorent également nos relations de travail et personnelles. Oui, nous sommes beaucoup plus attiré par quelqu’un d’heureux !

4. Les facteurs du bonheur
Après avoir étudié des jumeaux identiques, les chercheurs ont établis qu’ils naissaient avec le même indice de bonheur, à savoir la capacité à être « naturellement » heureux. Cette prédisposition constitue 50% de ce qui influence notre bonheur.

Le deuxième facteur le plus important est notre choix comportemental, ce que nous faisons à 40%. C’est pourquoi il est important de varier nos activités, sortir de notre zone de confort et également faire de l’activité physique.

Les 10% restant correspondent à ce qui touche au matériel : l’argent que l’on a, au statut social, son lieu d’habitation ou encore à son apparence physique.

5. L’importance de l’activité physique
La dopamine est ce neurotransmetteur qui contribue à notre bonheur en commandant notre système de gratification et notre sensation de bien-être. Il a été étudié que l’activité physique aide à garder cette hormone vivante !
Faire de l’activité physique permet aussi de nous amener en état de « flow », c’est-à-dire un état où nous sommes totalement absorbés par le moment présent. Plus nous sommes dans cet état de « flow », plus nous expérimenterons le bonheur.

Source : https://www.marcandremorel.com/



Retrouvez l’interview de Laurent Gounelle, réalisé par Julien Peron ☺