Et si notre bonheur était directement lié à notre karma ? Que l’on y croit ou pas, prendre soin de soin karma ne peut apporter que du positif dans sa vie… Explications !

C’est quoi le karma exactement ?

Le karma représente la somme de ce qu’un individu a fait, fait ou fera dans sa vie. Un peu comme un compte sur lequel on ajouterait ou on soustrairait les bons et les mauvais actes accumulés durant toute notre existence ! Tout est pris en compte : l’action, la parole, mais aussi l’intention et l’état d’esprit. Ce qui implique par exemple que si l’on se vante de faire de belles choses, mais que nos actes ne sont pas cohérents avec ce que l’on dit et aussi ce que l’on pense, alors le karma prend un sérieux coup ! Tout est histoire de faits, d’actes, de concret, de la pensée à la réalisation. Nous faisons un acte, même « bon », pour obtenir quelque chose en retour, même inconsciemment ? Aucun effet positif ! Nos actions sont dénuées de toute attente ? Là c’est un acte positif véritable. La notion d’intention est donc très importante dans le karma.

Et si le karma était lié au bonheur ?

Cela paraîtrait logique, non ? Et même si l’on n’y croit pas… n’est-il pas intéressant de faire de notre vie une accumulation de bonnes actions ? D’y mettre des valeurs, de la zen attitude, de l’intégrité, de la loyauté ? N’est-il pas intéressant de prendre en compte la conséquence de nos actes et de tout faire pour que notre « compte Karma » ait un solde de plus en plus positif ? Nul besoin pour autant d’adhérer à une religion ou à une doctrine qui utilise ce principe, mais cette notion de karma est un moyen d’orienter notre vie vers le positif, le vrai, refuser tout ce qui est négatif, et surtout y croire, le « vivre », et ne pas faire semblant pour se faire bien voir, car l’état d’esprit est finalement le meilleur atout d’un bon karma, nous ne pouvons pas tricher avec lui !

En tout cas, agir de cette façon sera bien plus source de bonheur que si l’on passe son temps à vouloir du mal aux autres. Il y a une échelle très étendue dans cette notion de « vouloir du mal aux autres », cela concerne aussi bien des « mauvais sentiments » comme la jalousie ou le fait de passer son temps à critiquer les autres, que des meurtres ou des actions terroristes. Ce n’est évidemment pas la même chose, mais dans l’intention, à des degrés très très différents, ça l’est. Il y a dans tous ces actes, même les plus anodins, une notion négative qui n’est de toute façon pas saine.

Alors qu’au contraire, si on s’occupe de soi et que l’on ne cherche pas à nuire aux autres, quelle que soit la forme de la nuisance, la vie peut être meilleure pour tout le monde. Nous et les autres. Donc le monde peut être un peu meilleur au bout du compte. D’où l’intérêt d’appliquer cette notion de karma, de vivre positif… que l’on y croit ou pas ! A l’échelle d’une seule personne, cela peut représenter une goutte d’eau, mais si tout le monde fait un effort, c’est un océan que l’on obtient !

L’idée, c’est juste qu’en mettant de bonnes intentions dans notre vie… il ne peut en ressortir que du positif de toute façon… et donc du bonheur !

Pour aller plus loin, découvrez ici les 12 lois du karma qui changeront votre vie !

Source : http://www.abc-bonheur.fr