Les jeunes français sont-ils heureux ?

Une étude a été menée par l’association Générations Cobayes pour en avoir la réponse. Plus de 53000 individus, âgés de 18 à 35 ans ont répondu à cette enquête réalisée en 2016 durant 8 semaines.

Les jeunes c’est qui ?

Nés dans les années 80/90, ce sont des hyperconnectés grâce à la magie d’Internet et des téléphones portables. Ce sont aussi des grands voyageurs : ils sont la première génération a avoir autant voyagé !

Les enjeux inquiétants pour eux ?

  • La protection de l’environnement
  • Le pouvoir des multinationales
  • La maladie
  • Les extrémismes politiques

Ils doutent  également des institutions traditionnelles : 75% n’ont pas confiance en l’avenir de la France. 89% des jeunes pensent que la société n’est pas égalitaire et que les richesses du pays devraient être mieux distribués. 87% pensent également que les citoyens ont un faible impact dans le pouvoir de décision politique.

Pourtant malgré ses peurs et doutes, 82% des jeunes sont heureux ! Ils ne se contentent pas de critiquer ou de manifester, ils veulent véritablement faire bouger les lignes et créer un nouveau monde pour demain ! 83% des jeunes veulent participer à cette création d’un monde où le bien-être serait une priorité !

Le bonheur chez les jeunes ?

Tout simplement : la santé, la famille, les amis, les amours ! Et ensuite le travail…

Fini la quête de l’argent a tout pris, 89% pensent que gagner beaucoup d’argent n’est pas primordial.

Les besoins matériels ? Un ordinateur, un téléphone portable et Internet. Alors la sobriété heureuse,  philisophie prônée par Pierre Rhabi, c’est un concept qui leur parle !

La santé ? 91% trouvent cela primordial même si beaucoup de jeunes boivent beaucoup, ne dorment pas assez et sont souvent stressés.

Le travail ? Ils veulent s’investir dans leur travail, mais autrement ! 54% envisagent de faire plusieurs métiers dans leur vie, et 78% se moquent de gravir les échelons hiérarchiques. 62% pensent également que le CDI n’est pas primordial. La semaine de travail idéale ? 32h de travail, 10 semaines de vacances et 2000€ net par mois. Plus de la moitié pensent que le travail est un moyen de s’épanouir et non un moyen de subsistance. 75% veulent faire un métier qui les passionnent; 59% veulent se sentir utiles aux autres; 64% veulent développer de nouvelles compétences et 79% veulent un métier en accord avec leurs valeurs.

Alors en résumé, les jeunes sont généralement heureux mais insatisfaits de la société dans laquelle nous vivons ! Et oui nous sommes 100% responsables de notre bonheur, et 80% le pensent !

Source : http://e-rse.net/