Chercheur en psychologie et professeur à l’Université de Pennsylvanie, Martin Seligman a été classé 31ème psychologue le plus éminent du XXème siècle, notamment grâce à ses apports en psychologie positive. Seligman a mis en point en 2011 un modèle théorique du bonheur appelé PERMA qui nous aide à maximiser chaque élément qui nous apporte du bonheur. Quels sont les constituants d’une vie heureuse selon le modèle ?

Emotions positives

Il existerait des émotions positives plus puissantes que d’autres. Pour faciliter le bonheur, il faudrait être capable de les identifier et en générer le plus possible au quotidien. La distinction entre le plaisir et la joie est importante dans cet élément du modèle. Il s’agit de vivre de manière authentique, oser la vulnérabilité en se concentrant sur une vision positive de la vie. Les optimistes seraient plus heureux.

L’engagement (Flow ou expérience optimale)

L’engagement correspond aux ‘expériences optimales’, quand on mobilise des capacités pour relever un défi à notre taille : ni trop facile, ni trop difficile. On développe son potentiel pour s’accomplir, c’est ce qui fait que la vie vaut la peine d’être vécue.  Il est important de trouver des activités qui nécessitent notre engagement total, cela nous permet d’apprendre, de grandir et nourrir notre bonheur personnel. Cet engagement crée un «flux» d’immersion bienheureuse dans la l’activité.

Les relations

Les premiers résultats de la plus longue étude de l’Université Harvard l’ont confirmé en 2015, le premier facteur du bonheur se situe au niveau relationnel. Les relations et liens sociaux sont vitaux pour les humains. Les relations positives que l’on entretient nous rendent plus heureux, nous permettent d’être en meilleure santé et vivre plus longtemps.

Le sens

Nietzsche a dit : « Celui qui possède un pourquoi qui le fait vivre peut supporter tous les comment. » Percevoir et rechercher du sens contribue au bonheur ! Il s’agit d’identifier ce qui donne du sens à notre existence et cultiver notre vie intérieure.

L’accomplissement

Selon une récente étude, 50% de notre bonheur provient de la génétique,10% représente les circonstances de vie, et les 40% restants sont liés à nos activités volontaires, ce qu’on met en action… Cela démontre que nous avons un immense pouvoir sur notre vie. Alors, qu’est-ce que nous allons faire concrètement pour être heureux ou aller mieux ? Se fixer et réaliser des objectifs dans la vie aide à tendre vers le bonheur. En effet en accomplissement des objectifs fait naitre un sentiment de fierté et d’accomplissement, qui nous aide à nous épanouir.

Voilà donc les 5 éléments pour cultiver le bonheur selon le modèle PERMA : penser positif, pratiquer des activités qui vous rendent heureux, se fixer des objectifs de vie, prendre soin de vos relations et trouver ce qui donne un sens à votre vie.

Sources: www.journaldemontreal.comwww.journaldequebec.com/ www.europe1.frchristinemichaud.com/ creatricesdubonheur.com/