Pas de fumée sans feu, le chien est vraiment le meilleur ami de l’homme. Nos boules de poils nous apportent bonheur et réconfort au quotidien, la preuve en 7 points :

 

Ils réduisent notre stress

Face à une boule de poils avides de câlins et de bisous bien baveux, effet immédiat : vous oubliez vos problèmes !
Des études indiquent que la présence des chiens nous remonte automatiquement le moral. L’Université de Géorgie a ainsi démontré qu’ils aidaient les étudiants à se sentir moins seuls et angoissés, via un article dans le Journal of Personality and Social Psychology qui laisse entendre que la compagnie d’un animal nous rend plus heureux.

 

Ils se lient naturellement avec nous

L’ocytocine, une hormone du cerveau que nous sécrétons naturellement, semble responsable de notre amour pour les chiens. Quand nous leur donnons de l’attention, cette « hormone de l’amour«  influerait sur la manière dont ils nous témoignent de l’attention, renforçant ainsi notre relation.

 

Ils savent lire sur nos visages

Suite à un article publié dans la revue scientifique Current Biology, les chiens sont capables d’interpréter nos expressions, qu’elles soient positives ou négatives. Cela démontre alors bien qu’ils nous comprennent dans nos gestes et émotions.

 

Ils nous aident à guérir

En plus de nous réconforter, ils peuvent aussi aider les personnes qui ont connu un traumatisme. La « zoothérapie », à laquelle on a parfois recours après une catastrophe, comme les attentats de Boston, ou pour accompagner les vétérans revenus du front, peut se révéler très efficace dans une situation difficile. Des études ont démontré que les chiens utilisés en thérapie atténuaient aussi le stress post-traumatique.

 

Ils sentent ce qui est mauvais pour nous

Même si les experts n’en sont pas complètement certains, ils pensent que les chiens peuvent certainement sentir les composés organiques volatiles (COV) dans l’air. Il s’agit d’élément microscopiques sous forme gazeuse, qui sont émis à la fois par les humains et par certains autres organismes vivants, objets et substances.
En 2006, les chercheurs californiens ont légèrement entraîné les chiens pour reconnaître l’odeur de personnes souffrant d’un cancer du poumon et d’un cancer du sein. Ils ont fait sentir aux chiens leur haleine plutôt que leur urine. Les chiens ont identifié les patientes ayant un cancer du sein dans 88% des cas et les patients avec un cancer du poumon à 97% des cas!

 

Leurs microbes nous font du bien

Les scientifiques ne sont pas tous d’accord sur la question des éventuels bienfaits procurés par ces bisous. Certains tendent à prouver que les chiens agissent comme des probiotiques permettant en effet d’améliorer la santé humaine. C’est le cas des chercheurs de l’Université d’Arizona. D’autres études ont également démontré que la présence d’un chien dans un foyer permettait de renforcer les défenses immunitaires des nourrissons.

 

Ils nous voient comme leur famille

Les récentes avancées technologiques en imagerie cérébrale nous aident à savoir ce que les chiens pensent de nous et nous permettent de comprendre un peu plus ce qui se trame sous ces petits crânes poilus.

Des scientifiques ont étudié les méninges des chiens. Et les résultats sont autant de bonnes nouvelles pour tous les propriétaires de chiens : les toutous nous aiment, et nous considèrent comme des membres à part entière de leur famille.

 

Mais surtout, quels que soient vos revenus, vos passions ou la couleur de vos cheveux, votre toutou vous accepte et vous aime comme vous êtes, quoi qu’il arrive. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils savent le montrer. Prenez le cas du type qui était parti à l’étranger pendant deux ans. A son retour, il a été noyé sous un déluge d’affection. Ou celui du chien si patient qu’il accepte d’être martyrisé par bébé. Ils nous aiment sans réserve. Et c’est pour ça qu’on les adore.

 

 

Source: https://www.huffingtonpost.fr/2015/04/01/photos-chien-vous-connait-mieux-que-personnes_n_6976962.html?ir=France+C%27est+La+Vie