Dans “La Méthode Tools”, Barry Michels et Phil Stutz proposent des outils (“tools”) pour apprendre à se défaire de ses mauvaises habitudes comportementales entrainant des schémas destructeurs. Stutz prône la mise en avant de la solution plutôt que du problème, qu’il considère comme un potentiel à exploiter grâce à des outils. Ces outils permettent de développer force personnelle et capacité à surmonter les difficultés. Selon eux, il existe cinq outils fondamentaux, qui sont présentés et développés dans leur ouvrage, en voici trois :

 

L’Inversion du désir

Il repose sur le principe qu’affronter ses peurs permet de transformer la souffrance et renforcer la détermination à aller de l’avant. Cela ouvre des opportunités et donne de la force. L’évitement de cette douleur est néfaste car elle entraine regret et tristesse.

L’exercice

Visualisez la situation qui provoque de la souffrance comme un nuage qui vous bloque le passage. Affrontez-le en lui criant (dans votre tête) : “Vas-y, frappe !”, puis avancez au travers. Soyez convaincu que vous aimez cette souffrance jusqu’à vous imprégner d’elle, puis quittez-la. Dites-vous en pensée : “La souffrance me libère !”, avant de revenir au réel avec confiance et détermination.

 

L’Amour actif

L’idée est de s’entrainer à ressentir un amour inconditionnel, au-delà du jugement ou de la réflexion. Cet outil est à utiliser quand vous ressentez de la colère et de l’agressivité envers quelqu’un.

Pour cela, suivez ces trois étapes :

  1. la concentration : remplissez votre cœur de tout l’amour présent autour de vous
  2. la transmission : le cœur devient le véhicule de cet amour, issu de forces supérieures, vers le monde réel ;
  3. la pénétration (la plus importante) : projetez l’amour accumulé sur le sujet de votre colère et faites un avec celui-ci. Les sentiments négatifs quittent votre corps et vous vous sentez grandi et invincible.

Cet exercice vous permet de sortir du ressentiment, tout en gardant une distance émotionnelle nécessaire avec la personne concernée.

 

  1. L’autorité intérieure 

Barry Michels nomme “l’Ombre”, une forme de second moi, une représentation intérieure plus sombre et honteuse, qui provoque des blocages sur notre route. Cette “Ombre” prend la forme de l’être que vous avez peur d’être, la personne que vous souhaitez dissimuler aux yeux des autres.

Cet outil est à utiliser à chaque fois qu’un interlocuteur (individu ou groupe) est intimidant ou que l’enjeu de la situation peut vous mettre en position d’infériorité. Vous pouvez l’utiliser avant l’évènement ou pendant.

Exercice :

  1. dans une situation qui demande du courage, quand vous devez vous adresser à un groupe de personnes, par exemple, imaginez votre ombre à vos côtés et fixez-la dans les yeux. Vous ne faites qu’un avec elle : vous pouvez tout faire ensemble ;
  2. en compagnie de l’ombre, adressez-vous dans votre tête à votre public en criant : “Écoutez !” Ce faisant, vous l’obligez à entendre ce que vous avez à dire.

L’objectif est de transformer le blocage en ce que les auteurs nomment la “Force de l’expression de soi”.

Plusieurs outils concrets, destinés à retrouver la confiance en soi, la volonté d’agir et d’évoluer sont proposés par les auteurs. Ils demandent pour cela un travail constant de soi qui ne doit pas être perçu comme un acte de consommation, mais de création, c’est-à-dire à long terme.

 

Source:  Méthode ToolsBarry MICHELS (Auteur), Phil STUTZ (Auteur), Maude JULIEN (Préface), Anatole MUCHNIK (Traduction)