Y a-t-il des différences hommes/femmes dans la manière d’approcher le bonheur? Des études tendraient à montrer que oui…

Les hommes plus heureux que les femmes?

D’après une étude réalisée par l’association britannique Benenden Health, il existe bien des différences entre les conceptions masculines et féminines du bonheur. L’étude a révélé que les hommes étaient en général bien plus heureux que les femmes au quotidien notamment en raison de leur rapport à leur apparence physique. Mais chacun a ses domaines qui les rendent plus heureux:

Pour les hommes :

  • Le salaire
  • Les perspectives de carrière
  • Le poids
  • L’apparence
  • Comment les autres les voient
  • Les bénéfices
  • La sécurité de l’emploi

Pour les femmes :

  • La vie amoureuse
  • La vie de famille
  • La vie sexuelle
  • La santé
  • La vie
  • Le lieu de vie

L’étude peut être facilement controversée. L’Office of National Statistics de Grande-Bretagne,  s’est penchée sur le bonheur des personnes sondées en fonction de leur sexe. Selon cette étude, les femmes seraient légèrement plus heureuses que les hommes, avec une note moyenne de 7,56/10 contre 7,49 pour les hommes. Paradoxalement, leur niveau d’anxiété est plus élevé que celui des hommes avec 3,05 contre 2,8.

D’où viennent ces différences?

Une autre étude a révélé que le cerveau des hommes montrait seulement une activité dans l’hémisphère gauche du cerveau pendant l’écoute d’un roman, tandis que les femmes ont montré une activité des deux hémisphères. Cela indiquerait que les femmes ont plus d’habiletés pour la communication et le langage, ce qui pourraient expliquer pourquoi elles apprécient plus les marques d’affection et de tendresse et que le relationnel est plus important pour elles.  De même, d’après la neuropsychiatre Dr. Louann Brizendine lorsque quelqu’un pose un problème à un homme, la partie du cerveau chargée de résoudre le problème s’active immédiatement, alors que chez les femmes la partie activée est celle qui montre de l’empathie. Le monde professionnel valorisant la capacité à trouver des solutions aux problèmes, cela peut expliquer que le travail soit davantage une grande source de bonheur pour les hommes.

Des réactions différentes face à la dépression

Le résultat d’une étude scientifique a montré que les hommes et les femmes réagissent différemment face à des images fortes et déprimantes. Les femmes se sentaient plus émues tandis que les hommes connaissaient une augmentation du rythme cardiaque. C’est à dire que face à la tristesse, les femmes utilisent leurs émotions ; les hommes répondent avec leur corps. Résultats que les chercheurs ne savent pas vraiment expliquer. Les dépressions ou l’anxiété sont ainsi plus fréquentes chez la femme, alors que les conduites addictives (alcool, toxicomanie, jeux d’argent) sont plus fréquentes chez l’homme.

Sources: http://www.atlantico.fr/ https://nospensees.fr/ http://www.planet.fr/ http://madame.lefigaro.fr/