Présentation et signification des symboles de bonheur dans le monde qui sortent de l’ordinaire

On connaît le fer à cheval, le trèfle à quatre feuilles, l’œil grec Matiasma ou encore le chiffre 7 et le muguet… Ces représentations incontournables de la chance sont pourtant loin d’être les seules ! De l’Europe à l’Asie en passant par l’Afrique, les Amériques et l’Océanie, chaque pays et culture ont leurs propres porte-bonheur aux origines parfois un peu floues. Quels sont-ils ? Découvrez notre liste de porte-bonheur d’ici et d’ailleurs à offrir et à s’offrir. 

Le scarabée : un animal porte-bonheur sacré égyptien

Alors qu’en France, c’est la coccinelle qui apporte de la chance, dans la culture égyptienne, il s’agit du scarabée. Cet insecte sacré est, en effet, synonyme de vie éternelle et de renaissance. D’ailleurs, les tombes et les sarcophages en sont témoins. 

Lors des opérations de momification, le cœur réel du défunt était retiré du corps pour être remplacé par une amulette en forme de scarabée, glissée dans les bandelettes de la momie. Avec lui, l’espoir de faire renaître le défunt.

Le petit insecte serait aussi considéré comme la réincarnation animale du dieu égyptien du soleil levant, Khepri, qui ravive l’astre du jour en le roulant sur l’horizon. En effet, le scarabée, lui, façonne des boulettes d’excréments qu’il fait rouler pour y cacher ses œufs. Après l’éclosion, les larves y trouvent directement de quoi se nourrir.

Le pachira : la plante du bonheur et de la fortune tropicale

Les fleurs sont un allié bonheur. Mais saviez-vous que certaines plantes vertes aussi ? C’est le cas du pachira, originaire d’Amérique centrale et du Sud, qui a une réputation magique. En effet, selon l’art millénaire chinois du feng shui, les feuilles du pachira, qui ressemblent aux cinq doigts d’une main verte, capturent bonheur et fortune que renferme ensuite son tronc tressé. 

Les symboles de chance moins connus mais gages de bonheur

En Chine, la plante du bonheur est également appelée l’« arbre à monnaie ». De plus, selon la coutume, orner le haut du tronc du pachira d’un ruban doré, argenté ou rouge augmenterait son pouvoir d’attirer le bonheur et la richesse.

Plus généralement, en Asie, cette plante est le cadeau que l’on offre traditionnellement pour une pendaison de crémaillère. En avoir un dans sa maison porterait chance.

Le Bouddha rieur : un drôle de symbole de la chance chinois

L’image du Bouddha rieur est inspirée d’un moine chinois errant, qui aurait vécu il y a plusieurs siècles de cela et que l’on croit être Maitreya, le Bouddha à venir. 

Sa silhouette rondelette et son attitude bienveillante évoquent contentement, générosité et plénitude. De plus, la légende dit que frotter son ventre bedonnant apporterait chance, réussite, prospérité ou encore la santé. 

Les symboles de chance moins connus mais gages de bonheur

En Chine, le Bouddha rieur est considéré comme une idole qui, par sa présence, protège contre le mauvais œil et double les bénéfices des vibrations positives dans la maison.

Le gland : un porte-bonheur légendaire en Grande-Bretagne et en Scandinavie

Parce qu’il est produit par le chêne, qui est associé à la magie, le gland est considéré comme sacré dans de nombreuses cultures. De multiples pouvoirs lui sont associés. Il présage : la fertilité, la santé, la sagesse ou encore la prospérité. 

Parce que le roi des arbres en produit chaque année, quoi qu’il arrive, le petit fruit est lié à la croissance continue, à la capacité d’avancer dans les épreuves et à l’espoir de lendemains meilleurs. Les druides celtes voyaient le fruit du chêne comme un symbole magique très puissant.

Les symboles de chance moins connus mais gages de bonheur

De nombreuses superstitions existent autour du gland. Par exemple, en placer trois au rebord de sa fenêtre éloignerait la foudre et en porter un autour du cou, préviendrait la vieillesse.

L’éléphant : l’animal-totem qui porte chance en Asie

De nombreuses croyances populaires vénèrent et considèrent l’éléphant comme un porte-bonheur. En Inde, il représente le dieu Ganesh, connu pour abattre les obstacles qui se dressent sur le chemin et guider vers la réussite. En Chine, il endosse l’image d’un animal sacré associé à la sagesse qui apporte paix et harmonie. 

De plus, l’orientation de sa trompe aurait toute son importance. Si elle est en l’air, alors cela est un signe de bénédiction et de bonne fortune. 

Les symboles moins connus mais gages de bonheur

En pendentif, en statuette ou sous toutes autres formes, la représentation de cet animal totem est toujours de bon augure.

Pour aller plus loin : Les porte-bonheur : efficacité scientifiquement prouvée !

Connaissez-vous d’autres symboles de chance qui sortent de l’ordinaire ? 

Sources :

https://www.grandpalais.fr/fr/article/scarabee-de-coeur-tete-humaine 

https://www.leparisien.fr/culture-loisirs/le-legendaire-arbre-a-monnaie-07-11-2010-1139357.php