Accueil » Blog » Non classé » 3 Antisèches du bonheur

3 Antisèches du bonheur

par | Non classé | 0 commentaires

Après 3 ans d’études et de réflexions autour de la question du bonheur à travers le monde, Jonathan Lehmann, ancien avocat à Wall Street reconverti en coach de la méditation et du bonheur, a tiré la conclusion que le bonheur était un véritable muscle qui nécessitait un entraînement quotidien !

Le coach aux 100.000 fans sur Facebook invite chacun de nous à devenir étudiant du bonheur en adoptant ce qu’il a baptisé des « antisèches ». Lors d’une conférence TEDx donnée récemment, le ton est annoncé : « La voix dans ma tête est une connasse. » Par cette phrase choc, il accuse le tyran quotidien de tous nos maux : le mental.

En effet, environ 60.000 pensées nous habitent chaque jour, la plupart négatives. « Si l’on vous fait neuf compliments et un reproche, vous allez retenir le reproche, nous sommes programmés biologiquement comme cela », explique Jonathan Lehmann.

La bonne nouvelle, c’est qu’il est possible de rééduquer son cerveau comme un muscle que l’on entraîne.
Alors en pratique, comment ça se passe ? Le coach met en évidence trois piliers fondamentaux selon lui :

Devenir spectateur de ses pensées

il s’agit ici d’observer ses pensées plutôt que “d’être” ses pensées, et ainsi de prendre le contrôle de son mental. Selon lui, c’est grâce à la pratique de la méditation que l’on parvient à prendre ce recul parfois très difficile. Ainsi, avec la répétition, on va apprendre à placer son esprit « ici et maintenant » et à saisir plus facilement les moments positifs. Apprendre à vivre dans l’instant présent tout simplement, sans être sans cesse perturbé par les mauvais souvenirs du passé ou les inquiétudes du futur.

« Pratiquer la gratitude »

Jonathan Lehmann nous rappelle à quel point la pratique de la gratitude rend plus heureux. Validé scientifiquement, ce comportement permet de changer ses états mentaux et émotionnels. Il conseille de mettre en place un rituel quotidien, nous pouvons par exemple sous sa douche, prendre l’habitude d’être reconnaissant pour trois choses que nous avons vécus au cours de la journée.

Vider les poubelles mentales

Que ce soit à l’oral ou à l’écrit, il est nécessaire d’extérioriser ses pensées face à un problème rencontré, ce qui nous permet de nous poser les bonnes questions en établissant un diagnostic clair de la situation. Pour « vider ses poubelles », le coach nous invite par exemple à coucher sur le papier tout ce qui vient le matin au réveil. Ainsi, nous allons vider notre esprit et identifier ce à quoi l’on souhaite accorder davantage d’énergie en fonction de ses objectifs de vie.

Selon lui, mettre en place ces trois pratiques juste quelques minutes, mais quotidiennement, c’est tout ce dont on a besoin pour complètement changer sa vie.

Çà vaut le coup d’essayer non ?!


Source : Les antisèches du bonheur l Jonathan Lehmann l TEDxValenciennes

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comprendre nos blessures émotionnelles pour accéder au bonheur - Citation bonheur - […] si connaître nos blessures émotionnelles, nous permettait d’accéder au bonheur ? Selon les études du psychiatre américain John Pierrakos,…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles similaires