Conseils déco pour apporter l’harmonie du feng shui dans sa maison

Avez-vous déjà entendu parler de cet art de vivre qui promet d’atteindre la plénitude par le biais du bon aménagement de son environnement ? On l’appelle le feng shui, une science taoïste de l’habitat qui vient tout droit d’Asie et qui gagne en popularité en Occident. Sur quels principes repose-t-il ? Quelles sont les règles du feng shui ? Initiation à cet art d’organisation de l’espace qui maximise l’énergie positive

Une méthode chinoise pour bien aménager son intérieur

Un art de vivre millénaire

Le feng shui, qui trouve son étymologie dans le vent (feng) et l’eau (shui) signifient, est une méthode originaire de Chine. Elle enseigne l’art de bien aménager chaque pièce de sa maison ou de son appartement. Et depuis des millénaires, elle régit l’existence des Chinois qui la considère comme une philosophie de vie à part entière, qui permet de vivre en harmonie avec la nature. 

D’ailleurs, les architectes des plus grands monuments chinois, comme la Cité interdite à Pékin ou la Grande Muraille de Chine, se sont inspirés de ses principes fondamentaux de la pensée ancestrale pour intégrer harmonieusement leurs constructions dans l’environnement. 

L’énergie du chi

Le chi (prononcé « tchi ») est le principe sur lequel repose le feng shui. Il représente tout ce qui nous entoure, tout ce qui relève d’une énergie vitale. Une substance subtile, non mesurable et sans limites, qui compose le cosmos et circule partout (en nous et autour de nous). Ce principe n’est pas inconnu de certains autres pays d’Asie. Au Japon, il s’appelle le ki alors qu’en Inde on parle du prana.

Le but du feng shui est donc de faire en sorte que cette énergie universelle circule de façon optimale à l’intérieur de l’habitat, pour encourager à adopter une attitude et des pensées positives. Mais aussi d’éliminer le shar chi, ce « souffle qui tue » à l’origine de blocages énergétiques qui peuvent générer des maux et dysfonctionnements. Ces derniers prennent la forme d’angles saillants, de recoins profonds ou encore d’espaces encombrés. 

Les autres composantes essentielles du feng shui

Pour appliquer la philosophie feng shui dans son espace de vie, on doit prendre en compte deux notions : la complémentarité et l’équilibre des impulsions contradictoires avec le yin et du yang ainsi que les cinq éléments (eau, terre, feu, métal, bois). Elles sont souvent exprimées par le biais du choix des matériaux, des formes et des couleurs.

Les règles du feng shui pour un aménagement adéquat pièce par pièce

Dans une société moderne qui pousse à la consommation, l’art du feng shui propose de réconcilier l’humain avec la simplicité et le minimalisme. Pour y parvenir, il faut s’armer de patience et être prêt à faire son introspection. C’est donc en prenant le temps de s’interroger sur ses réels besoins que l’on a toutes les chances de créer un univers agréable, en accord avec soi-même, même si le feng shui se soumet à quelques règles de base…

L’entrée

Ouverture sur le reste de la maison, l’entrée est un lieu de va-et-vient que l’on traverse tous les jours ou occasionnellement par les invités. Si elle a beau être petite, elle ne doit pas pour autant manquer de clarté, de chaleur et être en ordre. En effet, c’est aussi par là que rentre le chi.

Conseils

On peut donc miser sur un miroir posé sur un mur latéral pour agrandir ou ouvrir la pièce (surtout pas en face de la porte afin de ne pas faire repartir l’énergie vitale). Mais aussi accrocher des tableaux qui procurent une impression de profondeur telle que des paysages. Ou encore, disposer des meubles arrondis (il faut éviter au maximum les objets pointus ou triangulaires), une belle plante robuste et un tapis qui ajoutent couleur et texture à la pièce.

Le salon

Autre pièce maîtresse du logement : le salon qui représente la face non cachée de la vie privée puisqu’il sert de point de rencontre à toute la famille, mais aussi de lieu de réception des invités. 

Conseils

Cet espace de détente doit donc être confortable avec des fauteuils et canapés douillets aux formes arrondis, un éclairage modulable (vive pour les discussions ou prises de décisions, tamisée pour l’intimité).

Si le salon est grand, il est possible de le diviser à l’aide de plantes ou de paravents pour éviter que le chi ne se perde. S’il est petit, il ne vaut mieux pas le surcharger. Dans ce cas, on préfère alors utiliser des meubles bas et des couleurs claires qui agrandissent la pièce à vivre et donnent de la lumière.

La présence d’une cheminée participe au sentiment de bien-être par la chaleur qu’elle dégage et la lumière qu’elle apporte. Toutefois, pour éviter que l’énergie vitale prenne la fuite dans le conduit, l’idéal est de disposer d’un foyer à insert, que l’on peut fermer à tout moment. Côté décoration, on peut placer un miroir (symbole de l’eau) au-dessus.

La cuisine

Selon les principes du feng shui, la cuisine est associée à la nourriture, à la fortune, à la santé et à la famille. Ce qui en fait l’une des pièces les plus importantes de la maison où l’on doit se sentir bien.

Conseils

Ainsi, pour éviter les déplacements aussi inutiles qu’irritants, on orientera les plans de travail de façon à ne pas tourner le dos à la porte. Ces derniers doivent être dégagés pour ne pas ralentir le chi. Il convient donc de suspendre le maximum d’ustensiles, d’organiser ses placards et de ne pas accumuler des accessoires superflus.

Pour le ton des murs, on préfèrera opter pour des couleurs claires comme le jaune ou des nuances de brun foncé qui chargent la nourriture d’énergie conviviale et vivifiante. Le blanc cassé peut aussi être utilisé puisqu’il symbolise pureté et clarté.

La chambre à coucher

Selon les résultats de l’enquête menée par l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance (INSV) en 2019, nous passons un tiers de notre vie à dormir. Pour une sieste ou pour une bonne nuit de sommeil, la chambre est donc l’un des endroits de la maison qui mérite une attention particulière.

Conseils

Parce qu’il s’agit d’une pièce de ressourcement, son atmosphère doit être reposante et enveloppante. De surcroît, c’est un espace d’intimité. On réduit donc les meubles (aux formes arrondies) au strict minimum afin que l’énergie du chi circule librement. Et bien que l’on recherche l’équilibre du yin et du yang, on préfère ici mettre l’accent sur la douceur du yin qui favorise un sommeil réparateur.

De plus, le lit doit être positionné avec la tête contre un mur et le plus loin possible de la porte et d’une fenêtre. Par ailleurs, la présence d’appareils électroniques est vivement déconseillée.

La salle de bain

Pièce de l’élément eau et de détente par excellence, la salle de bain est aussi l’endroit de la maison où l’on peut laisser s’exprimer l’audace. 

Conseils

Dans cette pièce, on préfère généralement des tons pastel (bleu, vert, rose…) ou neutres (ocre, taupe, jaune…). Toutefois, on peut également jouer sur les contrastes avec des couleurs foncées sur les murs pour faire ressortir les éléments, par exemple.

Par ailleurs, la salle de bain étant le lieu le plus humide de son logement, il est important qu’elle soit très bien ventilée. On peut même y installer des plantes comme la fougère de Boston ou le spathiphyllum. Elles permettent non seulement de maintenir une atmosphère saine, mais aussi d’empêcher le chi de stagner.

Les couleurs à privilégier pour une décoration zen et équilibrée

Les couleurs modifient l’atmosphère d’une pièce et donc la perception que nous en avons. En feng shui, chaque couleur a sa signification et correspond à un élément, une direction, un organe, etc. qui impacte notre joie de vivre. Tout comme les meubles, les couleurs apportent une vibration énergétique particulière. 

C’est pourquoi, avant de repeindre une pièce selon les règles du feng shui, il convient de se demander quelle ambiance on souhaite pour bénéficier de leurs vertus thérapeutiques.

Les couleurs calmes pour l’énergie du yin 

L’élément yin (blanc) exprime le féminin. Il représente les principes de l’obscurité, de la froideur, de la passivité, du calme et de la réceptivité. Le yin est donc celui qui repose, ouvre l’esprit et stimule l’imaginaire. 

Ainsi, les couleurs pâles et douces comme le bleu, le vert, l’abricot, le rose, le pêche ou encore le beige conviennent dans les espaces réservés à la détente : la chambre à coucher, la bibliothèque, le séjour.

Les couleurs vives pour l’énergie du yang

À l’inverse, plus une couleur est vive, plus elle sera yang et plus elle dynamisera l’énergie environnante. Le yang (noir) exprime le principe du masculin, du jour, du bruit, de l’activité et de la lumière. C’est pourquoi les couleurs qui lui sont associées sont plus vives.

On réserve donc le rouge, l’orange ou le jaune pour les pièces conviviales, fréquentées ou utilisées de façon active (bureau ou cuisine).

Attention aux déséquilibres

Le yin et le yang sont les deux faces d’un même élément, les opposés nécessaires et complémentaires à l’harmonie d’un tout. Un parfait équilibre entre les deux éléments yin et yang est nécessaire pour créer un sentiment de bien-être.

Il faut donc veiller à ne pas accumuler d’objets d’une même force, au risque d’entraîner le déséquilibre énergétique d’une pièce. En effet, une couleur feng shui trop yin et très présente dans une maison pousse à la mélancolie, l’ennui, l’endormissement. A contrario, une couleur trop yang est trop agressive et favorise la tension et les disputes.

Le feng shui permet d’accéder à un état d’esprit plus zen. C’est un outil millénaire qui aide à créer une harmonie au sein du foyer et invite à faire ses propres choix pour se sentir en sécurité et en paix dans son intérieur.

Le sujet vous passionne et vous aimeriez en connaître davantage ? Retrouvez l’interview de Corinne Chouvet Vialaneix, consultante et formatrice en Feng Shui traditionnel chinois, pour la chaîne YouTube Neo-Bienêtre.

Sources :

https://www.le-fengshui.com/ 

https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/chiffre-du-jour-nous-passons-un-tiers-de-notre-vie-a-dormir-1553165333#:~:text=Nous%20dormons%20pendant%20un%20tiers,aurons%20pass%C3%A9%2027%20ann%C3%A9es%20endormis.&text=Nous%20passons%20un%20tiers%20de%20notre%20vie%20sous%20la%20couette

https://www.mieux-vivre-autrement.com/couleur-feng-shui-decouvrez-la-symbolique-et-lharmonie-des-11-couleurs.html/