Nous avons souvent la fâcheuse tendance à attendre que les autres fassent notre bonheur, ou encore à se dire que ça arrivera ‘’plus tard’’… mais il n’y a pas de meilleure recette pour être malheureux !

Notre bonheur

C’est logique, quand nous attendons des autres qu’ils devinent nos désirs, nos attentes… nous sommes souvent déçus. Alors que nous sommes les seuls à posséder le pouvoir de répondre à NOS besoins…et là, aucune déception possible !

Il est important de prendre conscience que ce n’est pas la responsabilité des autres de nous aimer, mais la nôtre. Il n’existe pas de meilleure stratégie pour être heureux que d’apprendre à ne dépendre que de soi-même. Et tout ce qui viendra de l’extérieur ne sera que bonus, que nous apprécierons davantage car nous ne l’attendions plus !

L’attente crée le manque, la responsabilité crée la liberté.

Voilà une clef essentielle pour une vie épanouie !

Vous êtes le capitaine de votre vie, vous ne devez pas être spectateur mais acteur de votre vie, TOUTES les clefs sont en VOUS… Choisissez la métaphore qui vous inspire le plus et intégrez la, c’est le plus beau cadeau que l’on puisse se faire à soi-même ! Et la bonne nouvelle, c’est que c’est possible de changer, dès maintenant !

Le bonheur des autres

A l’inverse, les autres aussi sont seuls responsables de leur propre bonheur !

C’est humain, quand on aime quelqu’un on souhaite son bonheur par dessus tout. C’est une bonne chose ce n’est pas le problème, c’est juste que nous n’avons pas saisi la bonne manière de l’aider. Nous nous trompons en pensant savoir ce qui est bon pour eux, et surtout en pensant que c’est à nous de les rendre heureux !

Pire encore, vouloir à tout prix rendre une personne heureuse peut produire l’effet inverse et ne lui rend pas service : on l’étouffe, on l’épuise en voulant en faire trop, et surtout, nous l’empêchons de puiser dans ses propres ressources pour évoluer !

Hors tant que l’autre n’aura pas fait le choix personnel d’être heureux, tous nos efforts resteront inutiles.

La vérité, c’est qu’en étant responsable de notre propre bonheur, nous favorisons chez l’autre la prise de conscience qu’il est lui aussi responsable de son propre bonheur.

«  Sois le changement que tu veux voir dans le monde »

Comme le dis cette célèbre phrase de Gandhi, tellement banale mais tellement puissante, si l’on veut voir notre entourage heureux, c’est à nous de commencer à montrer l’exemple !

Car bien sûr, tout cela ne veut pas dire que nous ne pouvons pas contribuer au bonheur des autres, il ne s’agit évidemment pas de devenir égocentrique ni d’être indifférent à l’autre.

Mais il s’agit simplement de comprendre que nous donnerons plus facilement parce que nous nous sommes donné à nous d’abord et parce que nous n’attendons pas que l’autre nous donne en retour. Cette attitude est réellement libératrice et ce n’est plus une obligation de donner à l’autre mais un désir sincère qui émerge de l’amour, le vrai.

Alors, heureux ?!

Source : lasolutionestenvous.com