Les câlins, ces moments d’amour, de douceur, sont de véritables moments de bonheur. Faire des câlins est nécessaire, et la science le prouve ! En effet, les câlins ont un effet thérapeutique sur l’esprit et le corps lorsqu’ils durent au moins 20 secondes.

1. Les câlins créent de l’ocytocine

L’ocytocine ou « hormone de l’amour » est un neurotransmetteur qui agit sur le système limbique, centre émotionnel du cerveau, qui favorise le sentiment de satisfaction et la diminution de l’anxiété et du stress.

2. Les câlins favorisent la patience

Le câlin est une manière simple de montrer que l’on apprécie quelqu’un ou que l’on est reconnaissant envers lui. Nous sommes souvent pressés dans notre quotidien et ralentir pour s’accorder des moments de câlins sincères aura un réel bénéfice à la fois pour nous et pour les autres.

3. Les câlins préviennent des maladies

Les câlins diminuent le stress, stress qui peut conduire à des maladies.

4. Les câlins stimulent la dopamine

Les faibles niveaux de dopamine jouent un rôle dans les troubles de l’humeur. La dopamine est responsable du sentiment de bien-être et de la motivation. Les câlins contribuent ainsi à stimuler le cerveau pour la production de dopamine.

5. Enfin… les câlins stimulent la sérotonine

Faire des câlins libèrent des endorphines et de la sérotonine dans les vaisseaux sanguins. Ces hormones procurent du plaisir et permettent de faire passer la douleur et la tristesse.

A noter : Faire des câlins aux animaux aurait également un effet apaisant et réduirait le niveau de stress.

Vous voulez être heureux : faites-vous des câlins ! 🙂

Source : http://www.mademoisellecroziflette.fr/