Une étude réalisée sur plusieurs générations

Depuis toujours, et encore aujourd’hui, l’Homme poursuit sa quête du bonheur. Nombreuses sont les réponses que nous pouvons rattacher à ce terme, et pourtant, la question demeure toujours : quelle est donc la recette du bonheur ?

Harvard, université privée prestigieuse située à Cambridge aux Etats-Unis, connue et reconnue de tous, nous révèle comment être véritablement heureux à travers une étude réalisée sur plusieurs générations.

Réalisée sur 724 individus pendant 75 ans, l’étude a consisté à passer au peigne fin tous les aspects de la vie des participants (travail, famille, santé) en passant par des analyses de sang, scanners du cerveau, autopsies sur patients décédés pour avoir un corpus de ressources conséquents, dans le but de trouver le véritable secret du bonheur.

 

Un projet ambitieux

Nombreuses sont les études qui ont été réalisées dans le but de connaître qu’est-ce qui rend les personnes plus heureuses que d’autres.

Pour mener à bien cette recherche, 4 directeurs d’étude se sont succédés depuis 1938. Les participants ont été choisi selon des critères socio-démographiques, 268 de type caucasien, moyenne d’âge 19 ans; l’autre partie a été selectionnée dans les quartiers pauvres de Boston, moyenne d’âge entre 11 et 16 ans.

Le choix de deux milieux sociaux opposés n’a pas été fait par hasard mais pour isoler les facteurs psychologiques et biologiques ayant un impact sur la santé et le bien-être.

Les chercheurs se sont transformés en véritables détectives, en parcourant les dossiers médicaux, en s’intégrant dans leur vie de famille respectives etc…

 

Premier constat 

Les relations humaines sont excellentes pour le bien-être tandis que la solitude tue.

En effet, l’expérience révèle que plus un individu est connecté à sa famille, ses proches et son cercle social, plus il est en bonne santé et épanoui.

A l’inverse, les personnes isolées seraient en moins bon état de santé, malheureuses et mourraient plus jeunes.

 

Deuxième constat

L’étude démontre également que ce n’est pas la quantité des relations qui influent sur notre état émotionnel mais bien la qualité de celles-ci.

Les personnes malheureuses en couple ou traversant un conflit perpetuel avec leur mari seraient en moins bonne santé que les autres.

De plus, les relations seraient tant bénéfiques pour notre corps que pour notre cerveau.

 

La recette du bonheur, c’est quoi ?

C’est en 2015, après des années de recherche, plusieurs théories, que le verdict tombe : « le bonheur ne réside ni dans la célébrité, ni dans la richesse, mais dans la qualité des relations »

Après 75 ans d’études approfondie, Harvard a établi ce qu’est la véritable recette du bonheur : bien s’entourer.

Nous avons souvent tendance à banaliser les relations humaines, mais c’est prouvé. En effet, après des années de recherches comportementales sur plusieurs centaines d’individus, le constat est unanime : s’entourer de personnes que l’on aime rend heureux.

Attention à ne pas confondre qualité avec quantité ! “Mieux vaut être seul que mal accompagné” prend maintenant tout son sens puisqu’il est question de relations durables.

Construisez-vous donc un cercle amical stable, profitez de votre famille et vous verrez, plus besoin de chercher, le bonheur n’est pas si loin…

 

Source: madame.lefigaro.fr