De nos jours, de nombreuses associations se sont créées afin de venir en aide aux femmes atteintes de cancer du sein ou bien de cancers de tous types. En effet, une femme sur sept est touchée par le cancer du sein et 5 % d’entre elles ont moins de 35 ans. Leurs proches, les médecins font leur maximum. Cependant, est-ce suffisant pour survivre à de telles épreuves ?

Souvent, ces femmes se sentent seules et incomprises… C’est pourquoi, ces héros au sein d’associations peuvent s’avérer avoir de réels super pouvoirs pour elles. Ces structures renforcent le moral de ces femmes courageuses et leur apportent soulagement et bonheur durant ces heures sombres. Vous allez découvrir nos plus belles découvertes associatives :

  • L’association Etincelle

Avec cette structure des groupes de parole sont organisés pour libérer la parole des malades. Mais aussi, de la réflexologie plantaire, des conseils maquillage, des massages sont mis en place. Et tout ça est gratuit, ce sont des bénévoles qui animent les ateliers. Une esthéticienne donne des conseils pour fortifier les cheveux, masser les cicatrices, la qualité de la peau est hyper importante au moment de la reconstruction. Mais le moment que ces femmes préfèrent, c’est après, autour d’un café, quand elles se parlent, sans faux-semblants. www.etincelle.asso.fr

  • L’association Psychisme et Cancer

Elle organise des groupes de parole dédiés aux 20-35 ans. Ici, on peut suivre des ateliers de cuisine. Le programme: on va au marché puis on cuisine et on déjeune chez l’un des bénévoles. Après un cancer, pas évident de retrouver, non pas l’appétit, juste le goût de manger. Avec ces ateliers, on réapprend à bien se nourrir, il y a des aliments ­anti-cancer comme la grenade, c’est antioxydant… Le gingembre, c’est efficace contre les nausées de la chimiothérapie. Et puis, se mettre à table à plusieurs, aide à créer de nouveaux liens. www.psychisme-et-cancer.org

  • L’association Tribu Cancer

Souvent, une femme atteinte de cancer passe sa journée à prétendre que tout va bien, mais le soir, viennent alors les angoisses. Dans ces cas là, elle n’a pas envie de déranger ses proches au beau milieu de la nuit. C’est la qu’intervient cette association, avec leur « mail de nuit ». On peut envoyer des messages et recevoir des réponses 24h/24. Comme la fondatrice de l’association le dit : «Le cancer ne connaît pas les heures ouvrables.» Les réponses sont justes, simples. Les bénévoles qui répondent sont des psychologues formés aux «angoisses de nuit». Écrire permet de rester anonyme, de se mettre face à la maladie, et de garder même une distance. www.tribu­cancer.org

  • L’association Ressource

Dans cette association: 20€ par an pour profiter de toutes les activités. Réflexologie, naturopathie, emprunt de livres sur le cancer et consultations de psychologues… Et surtout, cours de musique et de chants pour la stimulation créative. www.association-ressource.org

  • L’association Apima

Lorsqu’une femme commence sa chimio, elle sait qu’elle va perdre ses cheveux. Ce qui est déjà très frustrant, mais très vite, elle ­s’aperçoit que ce n’est pas le seul problème : le teint blafard, des boutons sur le visage. Les ongles surtout, ils se ­dédoublent, ils ont des taches… elle risque de les ­perdre. L’association fait intervenir des infirmières mais aussi des conseillères en image. Elles arrivent avec leurs chariots plein de foulards, de chapeaux, de crèmes et de rouges à lèvres…  Ensemble, toutes peuvent choisir les teintes de maquillage qui leurs donnent bonne mine, à nouer leurs foulards, ou encore comment mettre une perruque. www.apimasante.com/

Alors, un grand merci à ces associations et tous ces bénévoles d’exister pour soutenir ces guerrières, de les pousser à ne jamais baisser les bras et de rendre leur quotidien plus facile à vivre.

Si vous comptez dans vos proches, de près comme de loin, une personne atteinte de cancer, n’hésitez pas à la diriger vers une de ces associations ! C’est en ajoutant, chacun, notre pierre à l’édifice, que nous favorisons le combat de ces femmes si courageuses.

Source : https://www.cosmopolitan.fr/,cancer-du-sein-l-association-qui-m-a-aidee,2082,1485125.asp