La solidarité est  vue par beaucoup comme une condition pour la bonne marche de la société. Mais surtout l’altruiste ça rend heureux, et la science le prouve!

Les bienfaits de l’entraide

La solidarité est un sentiment qui pousse à nous aider et à nous soutenir les uns aux autres. Elle développe l’estime de soi, diminue la solitude, donne un sentiment de satisfaction et diminue le stress.

Il arrive au psychiatre Christophe André de prescrire de l’altruisme à ses patients : « Rendre service aux autres nous rend plus heureux, et être plus heureux nous pousse à rendre service aux autres. De même pour ceux à qui nous avons rendu service : cela les rend un peu plus heureux (ou un peu moins malheureux), et les prépare donc à se tourner un peu plus facilement vers d’autres autres. »

Dans une étude consacrée au lien entre bonheur et générosité publiée dans la revue Nature, six chercheurs démontrent en utilisant des images cérébrales que la partie du cerveau liée à la sensation de bien être est stimulée lorsque que l’on offre quelque chose à une autre personne. Comme l’a très bien expliqué Matthieu Ricard dans son ouvrage « Plaidoyer pour l’altruisme », notre propre bonheur se nourrit du bonheur que l’on apporte aux autres, en offrant aide, écoute, ou quelque chose qui apporte de la joie à l’autre, on participe au bonheur de l’autre mais également à son propre bonheur.

Une étude de 2009 a mesuré l’impact d’un acte de bienveillance sur le bonheur. 86 personnes  ont participé à l’étude, elles ont été réparties dans trois groupes:

  • Le groupe 1 a eu comme consigne d’aider quelqu’un de façon désintéressée pendant les 10 jours suivants.
  • Le groupe 2 de faire quelque chose de nouveau 
  • Le groupe 3 n’a reçu aucune consigne.

Les groupes 1 et 2 ont connu une hausse similaire de leur sentiment de bonheur, là ou le groupe 3 n’en a connu aucun. Cette étude démontre qu’aider les autres de manière altruiste est aussi bénéfique à son épanouissement que de se lancer dans un nouveau projet.

L’entraide au travail

Selon une étude réalisée par Opinion Way pour BNI, un réseau d’affaires en France, pour 63% des personnes interrogées, l’esprit d’équipe et l’entraide sont des valeurs manquantes en entreprise! Or s’entraider apporte irréfutablement un bien-être aux collaborateurs. L’entraide permet de d’assurer une bonne communication et de ré-humaniser les rapports entre les gens. Elle est importante pour se sentir soutenu, et pas seul face à un éventuel problème. Ensuite elle permet à chacun de se considérer comme des personnes pouvant aussi aider, ce qui est motivant et valorisant.  L’entraide permet de gagner du temps et donc amène une meilleure performance, réactivité et rentabilité.

« Le simple fait d’attendre du soutien des autres est encore trop souvent perçu comme une preuve de non-performance et de faiblesse« , regrette Christine Jacquinot coach et psychanalyste. Cette situation est d’autant plus dommageable que « l’individu a besoin des autres de la même façon que les autres ont besoin de lui, dans une société où l’interdépendance est devenue -au moins autant que l’autonomie célébrée par les dirigeants- une réalité qui s’impose à tous« .

Pour Françoise Dolto, psychanalyste: “Tout groupe humain prend sa richesse dans la communication, l’entraide et la solidarité visant à un but commun: l’épanouissement de chacun dans le respect des différences.”

Sources:

https://www.lemonde-apres.com/fr www.afder.org/ www.lexpress.fr/ https://oserchanger.com/ https://skappy.co/ www.say-yess.com/ https://mrmondialisation.org/ www.mathieu-martinot.com/