N°10 Strasbourg

Outre son dynamisme économique, son rayonnement culturel et européen, la capitale alsacienne accorde un grande importance à l’environnement. Premier réseau cyclable de l’Hexagone et plus long maillage de tramways, la métropole cultive son image de ville aux mobilités douces. Grâce à la présence de grands parcs urbains, 93% des habitants de la ville vivent à moins de 300 mètres d’un espace vert.

N°9 Caen

Capitale culturelle et intellectuelle de la Normandie, dont l’université est l’une des plus anciennes de France (fondée en 1432). Elle conserve son aura auprès des étudiants de la région qui bénéficient de facilités pour se loger, faire du sport, sortir… La proximité de la mer et des plages du débarquement attire des visiteurs du monde entier alimentant ainsi le dynamisme économique et culturel de la cité. Situé dans un cadre urbain exceptionnel, entre Prairie et Bassin Saint-Pierre, environné par le château et les deux abbayes, le centre-ville commerçant se développe à la fois dans le coeur médiéval et dans la partie moderne. Il est très bien desservi par les transports collectifs.

N°8 Montpellier

C’est la destination tendance de l’année 2019 et l’idole des jeunes. Et pas seulement pour son soleil qui ne se couche jamais. La population a enflé pour faire de Montpellier la septième ville tricolore aujourd’hui (elle était 23e en 1977). Avec 2 900 habitants gagnés par an et un solde positif dû aux étudiants, elle est devenue l’une des villes les plus attractives de France. Entre ses festivals, ses terrasses de restos à petits prix, ses bars animés, l’agglomération au tempérament latin cultive un art de vivre accessible à tous.

N°7 Dijon

La cité ducale dispose d’une offre universitaire, culturelle et médicale de grande qualité, d’un aménagement urbain soigné et d’un centre embelli depuis l’arrivée du tramway. En termes de sécurité, elle affiche des statistiques plutôt flatteuses. Dijon devrait encore se bonifier avec le projet de future cité internationale de la gastronomie et du vin dont le chantier a démarré au printemps 2018 sur les 6,5 hectares du site de l’ancien hôpital. Avec une histoire prestigieuse, un art de la gastronomie mondialement réputé, un centre-ville magnifique, la capitale des ducs de Bourgogne dispose d’un potentiel évident.

N°6 Clermont-Ferrand

Alors que l’Auvergne se mobilise depuis plusieurs années pour attirer les entrepreneurs, la préfecture du Puy-de-Dôme obtient régulièrement de bons résultats dans de nombreux domaines comme la sécurité, la qualité de l’air ou encore l’efficacité des transports urbains. De surcroît, elle propose aux nouveaux arrivants une offre universitaire, culturelle et médicale de grande qualité. Sans oublier des logements à prix doux et une météo clémente : le soleil y brille beaucoup. Si, si !

N°5 Rennes

La capitale de la Bretagne, qui brille par son dynamisme économique et culturel, est de plus en plus tendances depuis quelques années : d’après le rapport 2017 de l’Insee, Rennes Métropole compte aujourd’hui 438 865 habitants, soit 13 % de la population de la région Bretagne. Avec une moyenne de 7,6 % de nouveaux arrivants en un an, elle caracole en tête, devant Nantes, ou Bordeaux. Parmi ces néo-Rennais, beaucoup de jeunes, mais aussi des familles. La ville, entourée d’une large rocade se veut de plus en verte : des projets d’agriculture urbaine se développent et les jardins partagés sont légion.

N°4 Limoges

La capitale historique du Limousin possède beaucoup d’atouts en termes de qualité de vie. Elle offre un cadre de vie apaisé : l’air y est l’un des plus purs de l’Hexagone, et on s’y loge pour bien moins cher qu’à Toulouse ou à Montpellier. C’est aussi une ville universitaire avec des filières réputées comme celle de l’économie du sport. Même si elle a perdu son titre de capitale régionale au profit de Bordeaux, elle en conserve les attributs pour son offre de soins et son animation culturelle. Elle est dotée d’un Zénith, de scènes théâtrales d’envergure nationale et elle bénéficie d’une programmation musicale riche et variée.

N°3 Brest

Proche de la mer et des côtes sauvages bretonnes, la cité du Ponant profite d’un cadre grandiose. La mer fait partie intégrante du paysage et de la vie quotidienne des Brestois qui s’adonnent volontiers au paddle, à la planche à voile, au kayak de mer et à la voile dans la rade… Côté mobilité, la ville offre un réseau de transports étoffé (réseau de bus, tramway et même le premier système de télécabine urbain de France !). Paris est désormais à 3h25 en TGV et l’aéroport dessert une cinquantaine de destinations (grandes villes françaises et internationales). Avec Océanopolis, le parc de découverte des océans unique en Europe, l’Atelier des Capucins, un ancien couvent réquisitionné par la Marine Nationale, transformé en lieu de vie culturelle et artistique, une médiathèque, un cinéma multiplexe, un Centre National des Arts de la Rue, les Brestois bénéficient aussi de nombreux espaces de loisirs et de convivialité. Une ville dynamique comparée à sa taille.

N°2 Poitiers

« La ville aux cent églises » possédant de nombreux édifices remarquables, de splendides maisons à colombages, quelques hôtels particuliers — hôtel Fumé, hôtel Jean Beaucé — ainsi que le palais de justice (XIIe siècle), est aussi une grande ville universitaire depuis la création de son université en 1431 puisque 1 habitant sur 6 est étudiant. Un paradis pour les jeunes qui bénéficient de logements parmi les moins chers de France. Entre son théâtre, ses cinémas et ses festivals de rue, la cité propose une offre culturelle de qualité et l’on y circule en toute sécurité. Une qualité de vie que beaucoup apprécient, comme en témoigne sa forte progression démographique. Le Futuroscope, deuxième parc d’attractions français par le nombre de visiteurs, a favorisé l’éclosion d’activités touristiques complémentaires notamment dans le secteur animalier.

N°1 Angers

Le succès d’Angers pour la qualité de vie résulte d’un cocktail gagnant fait d’excellence scolaire et universitaire, d’une offre de soins haut de gamme, d’une attention constante au développement durable, le tout dans un contexte d’insécurité négligeable et de prix de l’immobilier raisonnables. Sur les bords de la Maine, cette ville à taille humaine a su préserver ses espaces naturels et sa qualité de l’air, favorisée par la proximité de l’océan.

Alors, ça ne donne plus très envie d’aller s’enfermer à Paris, n’est ce pas ?

Source : https://www.lexpress.fr/region/qualite-de-vie-le-top-10-des-villes-francaises_2033780.html