Et si il n’existait pas qu’une seule recette du bonheur véritable ? Et si chaque pays proposait sa recette miracle pour être heureux ?

Chaque pays a sa propre culture, ses propres habitudes, sa propre vision du bonheur. 

Un ouvrage intitulé “Le livre du Lykke” prône les méthodes bien-être de chaque coin du monde, nous permettant de faire un tour d’horizons sur les bonnes pratiques qui rendent heureux.

L’auteur danois à succès Meik Wiking dresse l’inventaire des bonnes pratiques de certains pays, pour approcher le bonheur dans «Le livre du Lykke»

La méthode du “Hygge”, le bonheur à la danoise

Le Hygge est un mot d’origine danoise et norvégienne faisant référence à un sentiment de bien-être, une humeur joyeuse et une atmosphère intime et chaleureuse.

La méthode  « Hygge » est un état d’esprit positif procuré par un moment jugé réconfortant, agréable et convivial !

Dans son essence, « hygge » signifie créer une atmosphère jolie et intime, c’est goûter de petites choses de la vie avec les personnes chères. La lumière chaude d’une bougie, c’est hygge. 

Le repas à la française

Pour l’auteur, “l’acte de manger ne s’arrête pas là pour vous, c’est aussi un moment de convivialité et de partage d’opinion qu’il est rare de voir aussi développé au quotidien dans d’autres pays.»

En effet, alors que dans certains pays, l’heure du repas se résume à un sandwich avalé entre deux métros, en France, le repas est un vrai moment de convivialité, où l’on prend le temps d’apprécier les bonnes choses qu’offre la gastronomie française.

Prendre son temps pour manger participe du bien-être. Manger, c’est se faire plaisir, d’une certaine façon. Alors, si en plus de ça, on prend le temps d’apprécier l’instant présent, c’est le bonheur garanti ! 

De l’exercice quotidien à Copenhague

A Copenhague, faire de l’exercice est un véritable art de vivre !

La capitale danoise a l’avantage d’avoir davantage de vélos que de voitures qui y circulent. Le vélo constitue une bonne alternative pour faire du sport sans trop se dépenser.

Et qui dit faire du sport, dit se faire du bien !

Devenu comme une routine là-bas, faire du vélo pour se déplacer est devenu normal et même très apprécié des usagers.

Un bain de forêt façon japonais

La technique s’appelle « Shinrin-yoku » et, selon Quing Li de l’école médicale de santé japonaise, le bain de forêt japonais permet de réduire le niveau de cortisol dans le sang tout en stimulant le système immunitaire.

Il s’agit tout compte fait d’une promenade dans la nature, facile à réaliser, le week-end en famille par exemple.

Le tout, pour se sentir en cohésion avec l’environnement qui nous entoure, est de se laisser transporter par l’atmosphère, les bruits, les odeurs qui circulent autour de nous.

Et Meik Wiking de conseiller, pour profiter au mieux de cet art, de se rendre régulièrement au même endroit pour observer la façon dont le paysage change en fonction des saisons.

Source : www.leparisien.fr