Et s’il était nécessaire d’avoir une raison de vivre, un but ultime, pour être pleinement heureux ?

Viktor Frankl, psychiatre et philosophe autrichien, a fondé la logothérapie. Cette thèse, partiellement inspirée de son vécu, propose à chacun de trouver sa mission sur terre.

 

L’origine de la logothérapie

La logothérapie est une psychothérapie destinée à sensibiliser l’individu sur le sens de sa propre vie.

Il s’agit d’une thérapie qui met en avant le sens que peut donner le patient à sa vie, une sorte de responsabilité qui lui est confiée.

A l’origine, cette thérapie a été mise au point par Viktor Frankl, déporté des camps de concentrations. Grâce à son expérience vécue, il déduit de celle-ci que tout le monde peut ainsi y trouver un sens.

 

Logothérapie, la thérapie par le sens

Le principe de cette thérapie est d’orienter l’individu par rapport au sens qu’il donne à sa vie. En effet, l’objectif est de faire ressortir sa part de responsabilité en mettant en avant ses compétences.

L’idée est d’amener le patient vers ses propres aspirations, sans lui imposer quelque chose qui vienne de l’extérieur.

Ainsi, le sens qu’il donne à son existence doit correspondre à ses propres critères et choix personnels.

Les personnes pouvant être concernées par une séance de logothérapie sont ceux qui souhaitent faire le point sur leur vie avec un thérapeute, ceux qui ont subi un choc émotionnel, une passe difficile à surmonter, ou plus clairement, les personnes ayant un important mal-être intérieur.

Le but étant de redonner goût à la vie, et enfin, d’être heureux.

 

La thérapie du bonheur

L’idée centrale de cette méthode est de permettre à l’individu de s’épanouir pleinement en cherchant un sens à sa vie.

Donner un sens, c’est redonner goût à la vie.

Au cours de ses recherches et consultations, Viktor Frankl a constaté que ses patients souffraient avant tout d’un grand vide existentiel.

Ce vide existentiel est généralement source d’angoisse et de dépression, ce pourquoi le thérapeute s’est convaincu que les personnes les plus touchées par l’absence de goût pour la vie devaient donner du sens à celle-ci pour aller mieux.

Pour lui, si l’on trouve un sens aux évènements de sa vie, la souffrance diminue et la santé mentale s’améliore. En effet, c’est en cherchant un sens profond à leur vie que les patients ont retrouvé progressivement volonté et joie de vivre.

Viktor Frankl prouve donc par sa théorie du bonheur que toute personne est capable de reprendre sa vie en main ainsi que son destin. L’idée n’est pas de s’apitoyer sur son sort, mais de se donner les moyens d’avancer. Il s’agit de changer le cours de son existence.

 

Trouver sa mission sur terre

Nous avons tous besoin d’accomplir une mission librement choisie afin d’accomplir nos talents spécifiques. Le fait de se sentir utile à la société est toujours source de satisfaction.

Il est grand temps de trouver sa voie, de savoir où est notre place. Ne plus chercher à obtenir le pouvoir absolu, ou le maximum d’argent, simplement, savoir trouver le chemin fait pour nous. Ou plus simplement, choisir ce qui nous rend heureux !

 

Source: www.reussirmavie.net